4 questions fréquentes sur les produits cosmétiques bio

Produits cosmétiques bio

Les cosmétiques bio conviennent à tous les types de peaux, même les plus sensibles. Avec des produits concoctés à base d’ingrédients naturels, ces cosmétiques suscitent de plus en plus un véritable engouement auprès des consommateurs. Retrouvez dans cet article les réponses aux questions fréquentes sur ces produits cosmétiques bio.

1. Comment sont composés les cosmétiques bio et naturels ?

Les cosmétiques bio sont composés de matières premières uniquement d’origine naturelle. Ils ne contiennent aucun ingrédient synthétique ou d’organismes génétiquement modifiés, dont il existe un doute sur l’innocuité pour la santé humaine ou l’environnement. De plus, ces produits ne sont pas testés sur les animaux et sont généralement présentés dans des emballages recyclables. Leur fabrication est donc respectueuse de l’environnement. Les cosmétiques naturels peuvent aussi avoir un pourcentage variable d’ingrédients biologiques. Ce pourcentage doit figurer sur l’emballage à côté de la liste des ingrédients. Lorsqu’il est supérieur à 90%, alors ces cosmétiques sont certifiés autant que des produits bio.

2. Comment sont fabriqués les cosmétiques bio ?

En général, les cosmétiques sont fabriqués, en grandes proportions, avec de l’eau et de l’huile, mélangées dans les bonnes proportions pour obtenir la texture souhaitée. Néanmoins, il est nécessaire d’ajouter d’autres ingrédients pour s’assurer que le mélange soit stable, sent bon et ne se contamine pas. Dans les cosmétiques classiques, les huiles sont généralement issues du pétrole, accompagnées de silicones qui apportent de la douceur. Dans les cosmétiques naturels, disponibles sur le marché actuel avec le label bio, ces ingrédients ne sont pas autorisés. Au lieu de cela, différentes huiles végétales sont utilisées, et qui sont très similaires à la graisse de la peau elle-même. Et quant à l’eau dans les formulations, elle est souvent remplacée par des ingrédients aqueux organiques, comme le jus d’aloe vera, des fruits ou les distillats floraux.

3. Comment reconnaître un véritable cosmétique bio ?

La présence du mot naturel ou écologique sur l’emballage ne garantit aucunement qu’il s’agit d’un produit bio. Vous ne pouvez être sûr qu’il s’agit de shampoings bio, par exemple, que s’ils sont certifiés comme tel par un organisme externe connu, indépendant et reconnu. Parmi eux figurent le label bio français Ecocert, le suisse Bioinspecta, l’allemand BDIH ou l’italien ICEA. Sans certification, bien que la liste des ingrédients cosmétiques puisse sembler naturelle, il est impossible de le savoir avec certitude. Il existe des ingrédients du même nom qui peuvent avoir une origine synthétique ou naturelle. D’autres, comme les parfums, sont constitués de nombreux composants. Seule la certification passera en revue et garantira que tous sont vraiment naturels.

D’une manière générale, tous ces labels garantissent que la plupart des ingrédients qui composent le cosmétique sont naturels, fixent une teneur écologique minimale et vérifient que les systèmes de production sont respectueux de l’environnement. Pour être certain d’acheter des produits de qualité et certifié, il vaut mieux les acheter auprès d’un magasin bio. Dans ce type de commerce physique ou en ligne, vous trouverez de nombreux autres produits comme des huiles essentielles bio.

4. Quelle différence entre bio et naturel, et quels sont leurs avantages ?

Un ingrédient naturel est un ingrédient qui provient directement de la nature ou qui est obtenu en combinant d’autres ingrédients naturels par des réactions acceptées dans les cosmétiques naturels certifiés. Un ingrédient est dit bio, lorsqu’en plus d’être naturel, il est issu de l’agriculture biologique. En d’autres termes, aucun pesticide, engrais chimique ou plante génétiquement modifiée, ne sont utilisés pour l’obtenir. Par conséquent, un cosmétique naturel bio est bien meilleur pour l’environnement. Il favorise également l’agriculture biologique, source de nombreux ingrédients qu’il utilise.

D’autre part, les résidus qu’il laisse derrière lui sont facilement biodégradables. Dans les cosmétiques conventionnels, de petites particules de plastique sont utilisées comme exfoliants. Ces microplastiques ne peuvent pas être purifiés et contaminent le sol et l’eau. Les exfoliants naturels, quant à eux, sont fabriqués à partir des parties dures des plantes, comme les graines de fruits, qui se dégradent rapidement et ne posent aucun problème pour l’environnement. Il faut noter aussi que les ingrédients bio sont généralement plus doux pour exfolier naturellement la peau que les ingrédients conventionnels, grâce aux huiles végétales et minérales qu’ils contiennent.

En ce qui concerne les emballages utilisés dans ces cosmétiques, ils sont généralement faits en en matériaux facilement recyclables, comme le PET (polyéthylène téréphtalate) ou le PE (polyéthylène), obtenu à partir du pétrole. Aujourd’hui, ces matériaux peuvent aussi être obtenus à partir de fécule de canne à sucre ou de pomme de terre.